A voir aussi:

D’Anubis à Saint Christophe

D’Anubis à Saint Christophe

La découverte d’un Saint Christophe à la tête d’Anubis dans une église de Lindos m’amène à regarder le sacré avec un peu de recul.

Grèce – Le recul nécessaire

Grèce – Le recul nécessaire

Quelques photos de Grèce pour parler du recul, un effort nécessaire, selon moi, pour mieux comprendre son quotidien. Premier article sur ce thème.

De quoi la terre écume-t-elle?

De quoi la terre écume-t-elle?

Réflexions sur l'exposition photographique d'Hervé Bernard : L'écume de la terre. Jusqu'au 19 avril à l'espace André Malraux du Kremlin-Bicêtre. Depuis la renaissance, l'homme d'occident tente de maîtriser la nature. André Le Nôtre théâtralise les jardins de Louis XIV...

0 commentaires

Le monde d’avant

par | Juin 20, 2020 | Chris Dé, Photographie, Réflexion | 0 commentaires

2014 – Fête de la Musique

21 juin 2014 – Rue Lamarck à Paris

Les premières fêtes de la musique étaient assez magiques car on n’avait jamais vécu ça et c’était comme si on l’avait toujours fait. Enfin, c’est comme cela que je me souviens des années 80. J’étais pas bien vieux, j’étais spectateur, je ne comprenais pas grand chose.

J’étais au collège, je sentais bien une atmosphère tendue et le 10 mai tout le monde à crier sa joie pendant une grande partie de la nuit. Enfin, dans mon quartier c’était comme ça. Comme si on avait gagné la coupe du monde de Foot. Dans la foulée, le 21 juin 1981, c’était la première fête de la musique.

21 juin 2014 – rue Versigny à Paris

Au fil des ans, c’est devenu une habitude. Mon coin favoris, c’est Montmartre parce c’est à coté et qu’il n’y a presque pas de voiture ce jour là, on traverse des ambiances musicales très différentes. Jazz, électro, rock, manouche, réaliste, chaque carrefour se transforme en petit concert. Enfin, c’est souvent comme ça.

21 Juin 2014 - rue Pierre Dac à Paris

Parfois il y a des concerts un peu plus important, c’est souvent au Bateau Lavoir, mais depuis quelques années il y en a aussi à l’Avenue Junot, à la place constantin Pecqueur; Et Puis, en 2014, ce concert rue de l’Abreuvoir, face au Buste de Dalida.

21 juin 2014, rue de l’abreuvoir à Paris

Une véritable porcherie l’après concert. Impossible de ne pas marcher sur des tessons ou des débris. En général, je ne prends pas ce genre d’image, je préfère me souvenir des belles choses. Je me sens même un peu honteux de sortir mon appareil à ce moment là. Je prends ça comme un voleur, la main tremblante, vite fait.

Voilà, c’était le monde d’avant. Demain c’est le 21 juin, il y aura peu de monde je pense et beaucoup moins de détritus.

Abonnez-vous!

Pour vous abonner et pouvoir faire des commentaires, il suffit de laisser votre mail ici.

C'est noté!

Share This